Social Media Marketing : rupture à long terme ou effet de mode ?

Mardi, j’ai été invité à faire une présentation ayant comme sujet :
« Le social media marketing : une mode ou un outil qui peut me rapporter ? »

au salon Objectifcom.be … ce billet reprend mes supports et quelques idées développées.

1-. Les médias sociaux

L’expression comporte deux mots :

  • Social :

L’être humaine est un individu social qui, dans la hiérarchie de ses besoins telle que l’a définie Maslow, rencontre rapidement la nécessité d’appartenance à un groupe, à une famille voire à un couple. Au stade supérieur, le besoin de reconnaissance s’affirme. Cela signifie que le regard de l’autre est aussi important pour le développement et le bien-être de la personne.

maslow-social-besoin-media-reseaux

Cette appartenance et cette reconnaissance passent par les contacts que peut avoir l’homme (au sens large) avec ses pairs. Nous avons développé, au cours de l’histoire de l’humanité des moyens pour nous exprimer et nous faire comprendre de plus en plus perfectionnés.

Les signes, les dessins, la parole, le langage, l’écriture, … sont les témoins de l’importance que peuvent avoir les relations humaines.

  • Media :

Rapidement, un obstacle s’est érrigé comme facteur limitatif aux échanges que nous pouvons avoir avec les autres : la distance.

Là encore, nous sommes parvenu, au fil du temps et des inventions, parvenu à surmonter cet écueil. Le mot télécommunication a pour éthymologie les deux termes « tele » et « communicare ». Le préfixe TELE est d’origine grecque et a pour signification LOIN, tandis que COMMUNICARE est d’origine latine et a veut dire PARTAGER.

Les télécommunications sont donc un moyen développé par les hommes pour communiquer à distance.

Quelles ont été les évolutions et inventions : même si tous ces moyens ne représentent oar forcément des moyens de télécommunications dans le sens où nous les entendons aujourd’hui, je citerai : les signaux de fumée, les pigeons voyageurs, le courrier postal, le télégraphe, le téléphone, le téléphone portable, les médias sociaux et enfin les smartphones.

Ces derniers donnent la possibilité aux hommes d’être en contact avec leur amis, fans, followers ou toute autre appellation et ce de façon permanente, de n’importe où et avec différents terminaux. D’où l’acronyme ATAWAD (Any Time, Any Where, Any Device).

atawad-anytime-anywhere-anydevice

Social média :

En aucun cas, nous ne pouvons parler de mode en ce qui concerne les médias sociaux car il ne s’agit « que » d’une évolution logique due aux progrès technologique réalisé par l’humanité.

Une étude récente des chercheurs de   »the University of Chicago Booth School of Business«  montre d’ailleurs que les gens sont plus « accro » aux réseaux sociaux (Twitter et Facebook) qu’ils ne le seraient à l’alcool et au tabac.

2-. Le social media MARKETING

Le social média étant une évolution logique.. qu’en est-il de ses usages en marketing ?

La récente étude de TNS-Sofres « Digital Life » montre que les utilisateurs des réseaux sociaux n’apprécient pas forcément être en contact avec des marques sur leurs plateformes d’échanges avec leurs amis. 57% des internautes presents sur les réseaux sociaux seraient reticents à engager avec les marques sur les réseaux sociaux.

Une autre étude montre que seuls 1% des fans engagent avec les marques sur Facebook.

Le consommateur que nous sommes tous semble donc ne pas vouloir mélanger ses relations sociales et l’univers commercial.

C’est un paramètre dont il faut tenir compte au moment où vous vous posez la question de votre présence sur ces plateformes. Le marketing via les médias sociaux ne peut réussir que si les entreprises s’adaptent au média.

La réussite passe donc par les conditions suivantes :

  • Prenez un engagement clair et respecter celui-ci. Quelle est la contrepartie donnée par la compagnie au Like ou au Follow ? Si vous promettez des réductions ou des offres spéciales, mettez les en oeuvre. S’il s’agit de recevoir des informations exclusives, distillez-en autant que faire se peut.
  • La principale crainte des « Likeurs » est de se faire envahir par de messages ou offres promotionnelles. Prenez donc garde à noyer votre communauté. J’ai lu des chiffres disant qu’au-dessus d’un message/jour, certains étaient déjà irrités.not-like-facebook-page
  • Considérez les membres de votre communauté comme des VIP. Vos fans et followers veulent être important à vos yeux. La relation est devenue, dans leur esprit, plus personnelle. Ils attendent de la gratitude de votre part. Ne les décevez pas.
  • Encouragez vos fans à participer, les médias sociaux sont des moyens d’expression à deux voies. Profitez-en pour donne rla parole à vos fans et surtout ECOUTEZ-les.
  • Comprenez les limites du « Like ». Obtenir un Like est parfois chose qui parait difficile mais qui est une action ne demandant pas beaucoup d’efforts du côté du consommateur. Le fait que ce dernier Like votre page ne signifie pas, à ses yeux, qu’il vous autorise à faire beaucoup de choses. Le Like est une étape mais pas une fin. Soyez attentif à bien rester dans les limites ressenties par le consommateur faute de quoi il aura tout aussi facile de cliquer pour quitter votre page. liste inspirée de l’étude Exact Target

3-. Support de présentation

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>